Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle est tombée en fin de journée de jeudi 11 octobre dernier, le pasteur Mukuna a démissionné de son poste à la tête du FC Renaissance du Congo. Cela, à l’issue d’une réunion convoquée par lui réunissant autour de lui les présidents des sections, faisant suite à la dernière défaite du club Orange 6-0 face au TP Mazembe.

Coup de Théâtre

Cette démission inquiète cependant plus d’un sportif averti quand à sa forme. Le président Mukuna démissionne verbalement car selon lui, il est fatigué des insultes venant de la boite et se propose de rester administrateur de l’équipe qu’il a tant aimé. De leur côté, les présidents des sections ont boycotté cette démission car pour eux Mukuna n’est pas encore remplaçable.

Le président sortant verbalement dit par contre rester collé à l’avancement du club et propose même à son remplaçant l’achat de deux nouveaux joueurs. « Je reste attaché à l’équipe comme administrateur, je laisse tout le patrimoine de l’équipe au prochain dirigeant et lui promet même l’achat de deux joueurs » a-t-il avancé.

Rappelons toutefois que FC Renaissance qui tentait de se remettre de sa santé perdue, avait réélu le pasteur Mukuna à sa tête en septembre dernier pour un mandat de 3 ans. En attendant que ce comité dirigeant se décide d’éclairer la lanterne, les milliers des supporters Orange ne jurent que sur une table ronde (Mukuna, Musangania et Nsingi) pour retrouver sa stabilité.

 

 

KARISMA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *