Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans une déclaration commune faite ce jeudi 11 octobre à Kinshasa, les leaders de l’Opposition Congolaise ont tout d’abord réitéré leur volonté d’aller aux élections transparentes, crédibles et inclusives le 23 décembre 2018, avant de condamner le comportement non-conciliant et, pour le moins, méprisant du président de la CENI Corneille Nangaa à l’égard des candidats Présidents de la République lors de la rencontre du mercredi 10 octobre.

Constatant que leurs exigences de vider au niveau du cadre de concertation (CENI-Candidats de la République) les deux questions préjudicielles en rapport avec la légalité de la machine à voter et la radiation de près de 10 millions d’électeurs sans empreintes du fichier électoral avant la mise en place de la Commission technique, n’ont pas trouvé gain de cause, les leaders de l’Opposition signataires de la dite de déclaration.
annoncent ainsi à l’opinion qu’ils organiseront une marche pacifique le 26 octobre prochain, pour protester contre le processus électoral en cours.

« L’Opposition informe à l’opinion qu’en dépit de sa bonne volonté, aucune de ces questions n’a pu trouvé de solution du fait du refus par le président de la CENI d’en discuter; en appelle par conséquent au peuple Congolais de se mobiliser dans le cadre du programme d’action qu’elle a préparé pour exiger l’impression des bulletins manuels conformément à la loi électorale et au calendrier publié par la CENI », ont ils fait savoir dans cette déclaration.

Le Rendez-vous est donc pris pour le 26 octobre prochain.

 

 

Prince Meji Muelela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *